THÉÂTRE : LE PHARE DE BABEL

Suite aux nouvelles mesures de lutte contre l’épidémie de COVID-19, la Ville du Bouscat se voit dans l’obligation de suspendre toutes les représentations prévues initialement. En lien avec les artistes, nos équipes travaillent actuellement à d’éventuels reports de dates. Nous reviendrons vers vous dès que possible avec plus d’informations sur la faisabilité de ces reports et/ou sur les modalités de remboursement. En attendant, nous vous remercions de ne pas vous présenter en billetterie pour le moment et de bien conserver vos billets.

Merci pour votre compréhension.

Le Phare de Babel

Création adaptée de la première partie du roman de Yannick Anché par la Compagnie du SI, en coproduction avec l’iddac, agence culturelle du département de la Gironde

JEUDI 1ER AVRIL - ERMITAGE-COMPOSTELLE - 20H30

« Nous sommes tous les gardiens de notre propre phare ».

Depuis longtemps les phares sont sources de rêves ou de cauchemars. Endroit singulier d’un huis-clos, lieu oppressant et révélateur de notre instinct animal.

Ici, depuis plusieurs mois, la tempête fait rage, le vent est déchaîné, la mer est démontée et frappe violemment ce phare isolé dans l’immensité de l’océan. Pas de secours possibles. Comment faire face aux éléments survoltés ? Comment Arsène et son collègue vont-ils résister à cet enfermement ? Le danger est partout, et hormis le sommeil qui abat, nul répit : ni au dehors, et plus étrangement, ni au dedans.

La lecture que nous vous proposons est singulière car c’est le personnage lui-même qui vient la faire. En effet, Arsène l’a consignée, jour après jour, dans le carnet de bord du phare. C’est ce texte qu’il nous donne à entendre. Et il revit les événements en nous les adressant – nous, ses témoins d’un soir – avec la même intensité et la même force émotionnelle que lorsqu’il les a vécus.

À ses côtés, Régis Lejonc image en direct le récit sur grand écran, évoquant tour à tour l’océan en furie et l’intimité suffocante du phare alors que la musique rythme l’obsessionnelle présence de la tempête, l’univers mental du personnage et le mystère de ce monde primitif en ébullition.

De l’épopée lyrique au huis clos du thriller, nous vous proposons un voyage haletant où les mots, les dessins et les sons seront nos guides, telle la lumière d’un phare dans les brumes océanes.

Le Phare de Babel est paru aux éditions Moires.

La Ville du Bouscat est Scène partenaire de l’iddac, agence culturelle du Département de la Gironde. Au service du développement culturel des territoires girondins, nous nous engageons ensemble dans des actions de coopération pour soutenir la vie artistique et culturelle et favoriser l’accès de toutes et de tous aux arts et à la culture.

Ce spectacle a été accueilli en Résidence en janvier 2020.