DANSE : CARMEN – Le Ballet

Carmen Le ballet d’après la nouvelle de Prosper Mérimée

Compagnie chorégraphique François Mauduit
Chorégraphie et mise en scène : François Mauduit
Musiques : Georges Bizet
Costume et scénographie : Justin Arienti

MERCREDI 9 DÉCEMBRE - ERMITAGE-COMPOSTELLE - 20h30

Comme bien souvent, l’art est précurseur face aux idéologies politiques et sociales. Quoi de plus moderne que l’histoire de cette Carmen, femme libre et forte, indépendante et insolente face aux dictats que la société masculine semble insuffler ? Composé en 1875, soit un siècle avant les évènements de Mai 68 et l’émancipation des femmes, et en écho avec leur combat d’aujourd’hui, le Carmen de Bizet et de Mérimée est d’une modernité éblouissante.

En dépouillant parfois l’histoire de quelques couleurs espagnoles et folkloriques pour ne retenir que l’essentiel, François Mauduit, ancien danseur de la compagnie de Maurice Béjart, a souhaité ici faire éclore le rapport inversé entre l’homme et la femme, habituellement si convenu dans de telles histoires passionnelles. À travers le prisme de Carmen, il a voulu traduire cette quête de la féminité qui tantôt se perd, tantôt renaît. Tels sont pour lui l’équilibre insaisissable d’une femme et le mystère de l’homme d’aujourd’hui.

La presse en parle

« Comment créer une Carmen après les grands chefs-d’œuvre que l’on connaît? François Mauduit vous le démontre tant sa transposition de l’histoire est fine, actuelle mais respectueuse et terriblement envoûtante.» DANSE MAGAZINE

« Carmen, le ballet revisité par François Mauduit n’est pas seulement une énième version de l’œuvre de Georges Bizet, le chorégraphe a su rajouter sa touche de modernité, tout en préservant la féminité absolue de Carmen […]. Les différents tableaux se succèdent sans pose, le public suit le drame qui se dessine sur la scène, ce rapport hommes-femmes […]. La magie opère, celle de Carmen bien sûr mais celle de François Mauduit, qui en trois pas de danse sous les habits de Zuniga montre qu’il veille sur toute sa troupe et qu’il sait transmettre sa passion de la danse.» OUEST FRANCE