DANSE : GIC – Groupe D’intervention Chorégraphique

(Création in situ et évolutive)

GIC

Groupe d’Intervention Chorégraphique
(création in situ et évolutive)

Compagnie Rêvolution/Anthony Egéa

Direction artistique, chorégraphie : Anthony Egéa

SAMEDI 3 OCTOBRE - LA SOURCE - 16h 
DIMANCHE 4 OCTOBRE LA SOURCE11h 

 Le Groupe d’Intervention Chorégraphique est une commande chorégraphique passée aux danseurs du Ballet Urbain Rêvolution dans le but de se réapproprier les codes de la rue, cette matrice de la création hip hop.

Destiné à être joué à l’extérieur comme à l’intérieur, dans des espaces où rien n’est pensé pour accueillir ou voir un acte artistique, le GIC représente une envie de bousculer l’espace public et ses passants.

De la douce émotion à la transe jouissive, ces impromptus aux saveurs urbaines, parfois fixes, parfois déambulatoires, habillent de paroles dansées l’espace public.

Dans le GIC, l’environnement est le meneur de jeu qui guide Anthony Egéa et son escouade de danseurs dans une flânerie rythmée par les vibrations des souffles et des corps. Un tendre ouragan qui emporte les passants dans une nouvelle géométrie du spectacle.

La presse en parle

«Des spectateurs suspendus aux mouvements des danseurs sur le rythme de musique électroniques ou ethniques où un simple mur devient une page blanche pour une danse poétique avec un niveau de précision dans les mouvements. Danse urbaine ? Et le hip-hop dans tout ça ? Il ressurgit, subtilement et décalé par le biais d’une chorégraphie millimétrée, créant comme une forme hybride de mouvements hip-hop.»  LE RÉPUBLICAIN

 

Accès libre sous réserve des conditions sanitaires